Communications > Par auteur > Vazquez Jordan

Environnement big data et prise de décision intuitive : le cas de la Police Nationale des Bouches du Rhône
Jordan Vazquez  1@  , Cécile Godé  2@  , Jean-Fabrice Lebraty  3, 4@  
1 : Laboratoire Magellan  (Magellan EA 3713)  -  Site web
Université Jean Moulin - Lyon III : EA3713
7 rue Marcel Teppaz 69007 Lyon -  France
2 : Cret-log EA 881
Aix-Marseille Université - AMU : EA881
3 : Laboratoire Magellan  (Magellan EA 3713)  -  Site web
Université Jean Moulin - Lyon III : EA3713
4 : iaelyon  -  Site web
Université Jean Moulin - Lyon III

Cet article se pose la question de la place de l'intuition dans le processus décisionnel en environnement big data. Il s'appuie sur une étude de cas exploratoire développée près des décideurs du Centre d'Information et de Commandement (CIC) de la Police Nationale (PN) des Bouches du Rhône. Ces derniers évoluent en environnement big data et doivent régulièrement gérer des situations imprévues. Le corpus des données de terrain a été construit par triangulation de 28 entretiens individuels et collectifs, d'observations non participatives ainsi que d'archives et de rapports officiels. Ces nouvelles informations sont autant d'indices qui permettent aux décideurs d'anticiper les imprévus, les conduisant à reconfigurer leurs attentes, leurs objectifs et leurs actions. Ces aspects positifs sont cependant à évaluer au regard du risque induit par le volume conséquent d'informations dorénavant à disposition des décideurs. Ils doivent maîtriser les nouveaux systèmes et les applications qui permettent d'exploiter l'environnement big data. Nos résultats suggèrent que lorsque les décideurs ne maîtrisent pas ces systèmes, l'environnement big data peut conduire un décideur expert à redevenir un novice. 


Personnes connectées : 1