Communications > Par auteur > Cohard Philippe

Serious Game : apprentissage perçu, apprentissage objectif et satisfaction
Philippe Cohard  1@  
1 : Montpellier Research in Management
Université de Montpellier, MRM Montpellier Recherche Management, LABEX ENTREPRENDRE, MOMA Montpellier Management

Les serious games sont de plus en plus utilisés dans différents milieux professionnels. Leur conception et réalisation, souvent complexes, nécessitent l'intervention d'une équipe pluridisciplinaire et la sollicitation d'experts du domaine de formation. Pourtant les études sur l'impact des serious games et leur perception restent encore peu nombreuses. La relation entre l'apprentissage perçu, l'apprentissage objectif et la satisfaction ne sont pas encore suffisamment étudiés pour ces artefacts. Or une meilleure connaissance des liens qui unissent ces dimensions permettraient d'améliorer le développement de théories autour du serious game ainsi qu'une une meilleure conception de ceux-ci. Aussi nous posons la question : « Quels sont les liens entre apprentissage perçu, apprentissage objectif et satisfaction dans les serious games ? ». La théorie de l'assimilation d'Ausubel fournit un cadre pour l'apprentissage. La Yield Shift Theory (YST) permet quant à elle d'étudier la relation à la satisfaction. Les résultats basés sur une analyse de corrélation et une comparaison de groupes, avec groupe contrôle, permettent d'apporter des réponses à cette question.


Personnes connectées : 1