Communications > Par auteur > Rodhain Florence

Peut-on anticiper les impacts de la transformation numérique du travail ? Une proposition de réponse par l'analyse de l'activité.
Marie-Laure Weber  1@  , Florence Rodhain  2@  , Bernard Fallery@
1 : Montpellier Recherche en Management  (MRM)  -  Site web
Université de Montpellier
MRM - CC 19001 - Place Eugène Bataillon - 34095 Montpellier -  France
2 : Montpellier Recherche en Management  (MRM)  -  Site web
Université de Montpellier, Université de Montpellier
MRM - CC 19001 - Place Eugène Bataillon - 34095 Montpellier -  France

La transformation numérique des organisations insuffle des changements tant au niveau du travail qu'au niveau des individus. Cette recherche a pour objectif de s'interroger sur l'impact individuel des avancées technologiques et numériques mises en œuvre dans le travail. Plus précisément, comment peut-on anticiper les changements individuels induits par la transformation numérique du travail ? À partir de la littérature croisée sur la transformation numérique comme vecteur de développement individuel et sur les déterminants du comportement, et nous appuyant sur l'analyse de l'activité, nous définissions un cadre conceptuel enrichi. L'activité est source d'apprentissage et se caractérise au regard des effets sur l'acteur et du contexte. Une illustration par l'analyse de l'activité d'enseignement d'enseignants-chercheurs d'universités françaises permet de mettre en lumière les facteurs clés qui influencent leur perception du changement individuel induit par l'activité. Nous proposons ainsi d'éclairer, par l'analyse de l'activité, la pré-implémentation d'un nouvel outil numérique et d'anticiper le changement individuel.


Personnes connectées : 1