Communications > Par auteur > Fuhrer Chantal

L'influence des technostresseurs sur la capacité d'absorption
Chantal Fuhrer  1@  
1 : Centre d\'Économie et de Management de lÓcéan Indien

Cet article vise à étudier l'impact des technostresseurs – les facteurs de stress générés par la technologie – sur la capacité d'absorption. Le focus de cette étude empirique est l'impact cogntif des technostresseurs. Les théories sur la capacité d'absorpition (ACAP), sur les usages des technologies, les théories socio-techniques sont mobilisées. Tout d'abord, notre modèle de recherche suppose l'existence de liens négatifs entre les créateurs de technostress et l'ACAP, et des liens positifs entre les inhibiteurs de technostress et l'ACAP. Puis, nous testons le modèle sur la base de réponses apportées par 339 travailleurs. Les résultats obtenus suite aux traitements utilisant les équations structurelles montrent que les technostresseurs sont liés à l'ACAP de façon différenciée. Nos résultats ont montré que parmi les créateurs de technostress, la surcharge de travail était celle qui contribuait le plus fortement sur l'ACAP. Parmi les inhibiteurs de technostress, c'était l'accompagnement de l'organisation qui agissait le plus formtement sur l'ACAP. Cependant, contre toute attente, quelques technostress créateurs sont positivement reliés à l'ACAP. Un autre résultat nous amène à concevoir le triptique technologie-individu-organisation pour comprendre ce phénomène complexe. Nous concluons finalement par une discussion sur les implications engendrées par ces résultats et sur les futures pistes de recherche


Personnes connectées : 1